Sorties du 2nd trimestre 2016-2017

SORTIES

D19 Janvier 2017 : Visites guidées : la Ville de Landerneau avec Marielle Lebœuf-Proust – Expo « Hans Hartung  et les peintres lyriques » à la FHEL – Expo Lumière Galerie Rohan

E –16 Mars Sortie Pontaven. Visites guidées – fabrique de biscuits Penven – La Chapelle de Tremalo avec Bernard Rio – Repas – La ville de Pont-Aven – musée expo temporaire « l’influence des grands maîtres sur les peintres bretons Départs:Pouliet 0 7h45 Géant 8h00 (Prix/pers : 51 €.)

F – 02 avril au Roudour avec l’orchestre symphonique de Bretagne et Omar Sosa – Contact : Jean Luc Kerdilès

DATES d’INSCRIPTION

 D – O5 Janvier 2017 rue Poulfanc : inscription de 10h à 12h pour la sortie Landerneau du 19 Janvier

E – 02 Mars au Poulfanc
– inscriptions de 10h à 12h pour la sortie Pont-Aven du 16 mars contact C.Briet et F.Jouannigot

F – 02 Mars au Poulfanc
– réservation pour la soirée du 02 avril au Roudour avec l’orchestre symphonique de Bretagne et Omar Sosa – Contact : Jean Luc Kerdilès

Le chat râleur mais fidèle de Maria Mens

Le chat râleur mais fidèle

Maria Mens

Et tous les jours c’est la même chose! – Mon gros minou, mon chaton à moi, le petit chéri de mémé et tout le tralala de bêtises! Mais elle ne voit pas que je suis un chat adulte et responsable?

Heureusement qu’elle a cessé de vouloir me faire jouer avec le fil qui pendouille, la p’tite pelote de laine, ou le grelot gagné dans un paquet de lessive. J’en ai par dessus la tête, « frito »! comme dit d’habitude le chien des voisins qui est d’origine espagnole, un épagneul noir et blanc qui a gardé un accent et le goût des aboiements en flamenco. Le pire c’est que son maître croit qu’il hurle à la mort, et le fait se taire immédiatement.

« Je suis en train de perdre ma voix! On ne me laisse pas pratiquer », m’a-t-il dit l’autre jour, car nous nous faisons des confidences. C’est pour cela que nous sommes tous les deux au courant des secrets de famille des deux voisins. Nous nous racontons tout et quand je dis tout, c’est tout.

Nous savons quand arrive la belle-mère des voisins car la belle-fille astique la maison, en disant des gros mots (qu’elle interdit à son fils) cache les souliers neufs que son mari trouvait si chers et se demande sans cesse quand sa belle-mère va partir, alors que elle n’est pas encore arrivée.

Quant à ma maîtresse, à l’annonce de la venue de sa famille, elle cache la bouteille du sirop pour la toux qu’elle boit avec ses copines tous les après-midis, quand elles ont finit de jouer aux cartes. Je dois vous dire qu’il est drôlement efficace, car un jour elles ont renversé la bouteille, j’ai lapé un peu et quelque chose à changé en moi : je me suis senti devenir un tigre qui poussait des rugissements et bondissait, semant la terreur dans la jungle- je veux dire dans la pièce-. Toutes les copines sont parties en moins de trois minutes.

Pendant quelques jours, ma maîtresse me regardait d’une drôle de façon….

Mais le pire , ce sont les secrets lourds à porter: nous savons tous les deux où nos maîtres gardent ce qu’ils appellent « le magot », qu’ils visitent régulièrement en secret, avec des mines mystérieuses. « C’est ça que le Fisc aura en moins », se délecte le voisin. Quant à la mienne c’est pareil. Un jour, à l’arrivée de sa fille, elle l’a fait entrer en grand secret dans la buanderie. -Viens voir « le magot », si le Fisc le savait ! Je regardais aussi, et j’ai vu des pièces jaunes très jolies dans une boîte en carton et vous savez où ? à l’intérieur de la machine à sécher le linge! On n’a pas d’idée ! Moi, si j’étais un voleur c’est là où j’irais voir en premier.

Mon copain et moi nous ne savons pas qui est ce Fisc, mais c’est sûrement un individu redoutable. Même s’ils nous embêtent, nos maîtres nous donnent à manger et nous caressent et nous grattent le dos et derrière les oreilles. Nous sommes décidés à défendre leur « magot», contre ce monsieur le Fisc. Pour le cas où il viendrait par ici, nous prendrons le « magot » et nous le cacherons le mieux que nous pourrons et personne le trouvera; nous avons pensé à un endroit sûr que je connais très bien. C’est un égout près d’ici, dans la campagne environnante, où je suis tombé il y a quelques années. Je dois la vie à un gamin qui m’a entendu et m’a repêché avec un filet à crevettes, car le trou est profond et glissant.

Avec mon copain, c’est décidé: pour que nos maîtres soient tranquilles une bonne fois, cet après-midi nous allons cacher là bas le « magot » qui les préoccupent tellement. Ah! j’ai hâte de voir leur tête, quand elles verront qu’elles n’ont rien à redouter de ce monsieur Fisc de malheur !

AVE CESAR ! des frères COEN

le  LUNDI 22 février à 14h30. à la SALAMANDRE

AVE CESAR !

de Joel et Etan Coen (USA – 2016 – 1h46)

Avec George Clooney….
ave cesarLa folle journée d’Eddie Mannix va nous entraîner dans les coulisses d’un grand studio Hollywoodien. Une époque où la machine à rêves turbinait sans relâche pour régaler indifféremment ses spectateurs de péplums, de comédies musicales, d’adaptations de pièces de théâtre raffinées, de westerns ou encore de ballets nautiques en tous genres. Eddie Mannix est « fixer » chez Capitole, un des plus célèbres Studios de cinéma américain de l’époque. Il y est chargé de régler tous les problèmes inhérents à chacun de leurs films. Un travail qui ne connaît ni les horaires, ni la routine. En une seule journée il va devoir gérer aussi bien les susceptibilités des différentes communautés religieuses, pour pouvoir valider leur adaptation de la Bible en Technicolor, que celles du très précieux réalisateur vedette Laurence Laurentz qui n’apprécie que modérément qu’on lui ait attribué le jeune espoir du western comme tête d’affiche de son prochain drame psychologique. Il règle à la chaîne le pétrin dans lequel les artistes du studio ont l’art et la manière de se précipiter tous seuls. En plus de sortir une starlette des griffes de la police, ou de sauver la réputation et la carrière de DeeAnna Moran la reine du ballet nautique, Eddie Mannix va devoir élucider les agissements louches du virtuose de claquettes, Burt Gurney. Cerise sur le gâteau, il a maille à partir avec un obscur groupuscule d’activistes politique qui, en plein tournage de la fameuse superproduction biblique AVE CÉSAR lui réclame une rançon pour l’enlèvement de la plus grosse star du Studio, Baird Whitlok. Le tout en essayant de juguler les ardeurs journalistiques des deux jumelles et chroniqueuses ennemies, Thora et Thessaly Thacker. La journée promet d’être mouvementée.

Périodiquement, les Coen reviennent à une forme de légèreté à la suite d’un projet plus substantiel : Intolérable Cruauté après L’homme qui n’était pas là, ou Burn After Reading après No Country for Old Men. A chaque fois, George Clooney est présent dans un rôle de crétin (numbskull, selon leur propre terminologie). Ave César fait exception dans le sens où il dépasse la farce insignifiante pour rendre hommage à une façon révolue de faire du cinéma. Les Coen s’en acquittent brillamment avec leur habituel mélange d’érudition amusée et de lucidité caustique, conscients des paradoxes et des contradictions d’un système qui les a fascinés comme il a fait rêver l’Amérique et la terre entière. Première

La bande annonce : https://youtu.be/y73RYOUbBgE

 

les conférences

lebrun agnès UTL DEC12Les conférences ont lieu le jeudi après-midi , trois fois par mois, voire quatre, à 13 h 40 dans un amphithéâtre indiqué au programme trimestriel ( Langolvas essentiellement) et ce d’octobre à juin.

Elles sont animées par des conférenciers et des prestataires spécialistes.

La présentation de la carte d’adhérent est demandée à l’entrée de l’amphithéâtre.

Responsable conférences : Eliane GUIVARCH

AGT AFUTL IIIIILes thèmes : Histoire, Sciences, Sciences Humaines, Arts, Géopolitique, Actualités.

Avertissement

Les comptes rendus  tirés des conférences  sont basés sur des notes prises à titre personnel  . Ils visent à vous remémorer ces conférences, sans prétendre à une reproduction exacte et totale.