En temps et en heure

En temps et en heure

jcls

Paul est à l’heure. Virginie a le temps. Ils se sont dit oui devant monsieur le maire, à dix heures pour lui, devant l’éternel pour elle. Mariage d’amour. Il l’aima de très bonne heure, elle avait le béguin depuis longtemps. Bonnes et subtiles raisons de s’unir.
Depuis ce jour, chaque matin au réveil, Paul regarde l’heure, Virginie scrute le temps. À la bonne heure et quel beau temps sont leurs premières pensées. Ils se sourient. Le temps passe, les heures s’égrènent, la vie s’écoule au long des jours et des saisons. Les années se succèdent aux rythmes accordés des deux amoureux.
Virginie consacre son temps à Paul. Il bénit les heures de bonheur vécues à deux, comme si les aiguilles s’étaient immobilisées. Qu’importe l’heure et qu’importe le temps !
Le temps n’est pas pressé mais il passe, imperturbable. Paul et Virginie vivront des heures claires et subiront des heures sombres. Le temps fera patiemment son œuvre. Il ne compte pas ses heures.
Le couple vit le temps présent. Ils ne se pourrissent pas les heures d’aujourd’hui à cause des aléas de demain.
Lorsque la dernière heure de Paul sera venue, le temps de Virginie sera compté. Ils cèderont la place, en temps et en heure. L’heure et le temps s’arrêteront. Il leur restera l’éternité.
Ils seront les maîtres d’un monde où les notions d’heure et de temps ne sont que vanités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.