L’hémoglobine de ver marin au service de la santé

Conférence du jeudi 7 novembre 2019 

L’hémoglobine de ver marin au service de la santé

Par M Franck Zal, Dr en biologie marine, CEO d’Hemarina

« Scrute la nature, c’est là qu’est ton futur ». Léonard de Vinci

1 DE LA RECHERCHE

Durant ses 14 ans à la Station Biologique CNRS à Roscoff, Franck ZAL se spécialise dans le domaine de l’hémoglobine des invertébrés marins (et plus particulièrement de l’Arenicola marina) et leur transport d’oxygène. Ses travaux lui ont valu la médaille de bronze du CNRS en 2001
Il met en évidence que l’hémoglobine de l’ Arenicola marina, petit ver de sable présent sur nos côtes, possède la propriété d’être un transporteur d’oxygène universel.
Extra-cellulaire, 250 fois plus petite qu’un globule rouge et 40 fois plus oxygénante que l’hémoglobine humaine, la molécule M101 est une véritable innovation de rupture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 A LA RECHERCHE-DEVELOPPEMENT

Désireux de faire aboutir ses découvertes, il décide de quitter en 2007 le CNRS et de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale en créant une « start-up » Hemarina.

21 la structure financière d’Hemarina
La biotech Hemarina  a mobilisé 22,4 millions d’euros depuis sa création (dernière levée de fonds en 2017 de 8 millions €)
Forte de l’appui des élus de Morlaix Communauté (mise à disposition des locaux à Morlaix, ..), HEMARINA a collecté des fonds auprès :
– d’une centaine d’investisseurs privés (cf dispositifs fiscaux TEPA 2007)
– de business angels : XMP-Business Angels, Finistère Angels et Armor Angels (ARKEA, BP et CA des CA), aux côtés de deux fonds spécialisés en santé, CM-CIC et Force 29 du Crédit Agricole.

22 la structure de développement et de production
– les principales activités de R&D restent concentrées sur le site de son siège social de Morlaix (30 personnes)
– ses marchés étant de portée internationale, Hemarina a ouvert une filiale technico-commerciale Hemarina Inc.(2 personnes) à Boston USA . Intérêt de l’US Navy.
– un bureau à Paris (2 personnes)
– une ferme de reproduction et d’élevage de vers marins de l’espèce Arenicola marina sur l’Ile de Noirmoutier (production annuelle actuelle : 2 Tonnes de vers, capacité de production : 30 T)

23 les produits

La plate forme technologique d’Hemarina, entièrement brevetée, cible différents besoins médicaux jusqu’à présent non-couverts :
– la préservation des greffons en attente de transplantation ( durée de vie des greffons,réactivation rapide des greffons une fois transplantés, pas d’effets secondaires)
– la cicatrisation au moyen de pansements actifs oxygénants
– ou encore son utilisation possible dans des pathologies de type ischémique.

3 PHASE DE COMMERCIALISATION

Un fabricant qui souhaite commercialiser des dispositifs médicaux sur le marché de l’UE doit satisfaire aux exigences de la Directive sur les dispositifs médicaux (93/42/CEE)
Le marquage CE constitue une obligation légale qui s’obtient après l’évaluation entre autres des éléments suivants :
l’examen « CE » de type ; la conformité avec le type ; l’assurance qualité production ; l’assurance qualité produits ; l’assurance qualité complète.
le contrôle interne de la fabrication ; la vérification sur produits ; la vérification à l’unité ;
Ce marquage permet au produit concerné d’être mis sur le marché communautaire, d’y circuler librement et d’y être utilisé.
5 organismes (1 anglais, 3 allemands et 1 italien) donnent ce marquage
Hemarina a déposé il y a plus de 2 ans un dossier technique et administratif (20 000 pages) auprès de l’organisme certificateur anglais BSI ( filiale française BSI France). Leur réponse se fait attendre…

20 années consacrées à la recherche et au développement de produits innovants, des investissements conséquents, et la concrétisation finale du projet bute sur des questions administratives.
Faute d’une durée raisonnable et connue pour l’instruction du dossier « CE » en Europe, pour F. ZAL élu « breton de l’année 2018 » la tentation de délocaliser hors d’Europe pourrait devenir forte et…légitime.

Réf : JYCreig 2019XI07 Hemarina.Zal

………………………………………………………..

 

Présentation de la conférence

L’hémoglobine de l’arénicole, Arenicola marina, petit ver de sable présent sur nos côtes, possède la propriété d’être un transporteur d’oxygène universel.
Extra-cellulaire, 250 fois plus petite qu’un globule rouge et 40 fois plus oxygénante que l’hémoglobine humaine, la molécule M101 est une véritable innovation de rupture.
La plate forme technologique d’Hemarina, entièrement brevetée, cible différents besoins médicaux jusqu’à présent non-couverts : la préservation des greffons en attente de transplantation, la
cicatrisation au moyen de pansements actifs oxygénants ou encore son utilisation possible dans des pathologies de type ischémique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.