« La pratique chinoise dans le commerce international »

Morlaix 28 mars 2019

« La pratique chinoise dans le commerce international »

par Daniel Schaeffer

Si pour le meilleur il existe des convergences heureuses entre Européens, Français et Chinois dans leurs relations économiques, l’expérience montre aussi que dans de nombreux cas la réciprocité est loin d’être établie. C’est le résultat du recours des entreprises chinoises à des pratiques commerciales qui soutiennent une stratégie agressive de conquête de marché. Celles-ci se traduisent par le développement d’une large panoplie de moyens, loyaux aussi bien que déloyaux, pour parvenir aux objectifs visés. Dans bien des cas, le gouvernement de Pékin apporte son appui à ses entreprises tandis que par ailleurs, s’agissant de son marché national, il affiche une réelle tendance à y rendre très sélectif l’accès aux entreprises étrangères. C’est pourquoi ces réalités provoquent parfois des dissensions entre la Chine et ses partenaires, notamment européens et français.

Qui est Daniel Schaeffer ?

Biographie Général (2s) Daniel Schaeffer,
Membre du groupe de réflexion Asie 21

Diplômé de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr en 1965, breveté de l’enseignement militaire supérieur scientifique et technique option relations internationales / langues (chinois) en 1982, diplômé en chinois (maîtrise) de l’Institut national des langues et civilisations orientales en 1986, le général (2s) Schaeffer, à l’origine de l’arme du génie, a tenu dans la deuxième partie de sa carrière des fonctions liées aux relations internationales militaires (logistique opérationnelle, gestion de crises, relations militaires internationales). A ce titre, il a effectué trois séjours d’attaché de défense en Asie : Thaïlande (1986-89), Vietnam (1991-95), Chine (1997-2000). Il a eu l’honneur d’être le premier attaché de défense français au Vietnam où il a créé le poste.

A l’issue de son service actif il choisit de mettre son expérience sur l’Asie et sur les relations internationales avec les pays asiatiques à la disposition des entreprises françaises, voire européennes, et tient du 1er juillet 2001 au 31 décembre 2012, un cabinet de Conseil en stratégie d’entreprise à l’international (Chine et Vietnam).

Aujourd’hui, en tant que chercheur indépendant et membre actif du groupe de réflexion Asie21, il poursuit ses travaux de recherche selon deux axes focaux :
La situation stratégique en Asie Pacifique déclinée des ambitions de la Chine, de son interprétation du droit de la mer, de ses concepts de défense civile et militaire, du développement de son potentiel militaire.
les risques du partenariat européen avec la Chine : différences d’interprétation des conventions internationales ; vulnérabilités stratégiques européennes inhérentes au partage des ressources énergétiques et des matières premières ; vulnérabilités inhérentes aux transferts scientifiques et technologiques ; vulnérabilités liées aux pratiques chinoises de renseignement économique et à la stratégie chinoise d’influence ; problématique de la levée de l’embargo sur les armements et les technologies à double usage à l’encontre de la Chine.

Sur la route de l’ombre de la Lune

 

Sur la route de l’ombre de la Lune

par  Olivier Sauzereau le 21 mars 2019

.

 

 

 

 

Le 21 août 2017, l’éclipse totale de Soleil probablement la plus médiatisée de l’Histoire a été visible sur le continent nord américain.
Après avoir observé cet exceptionnel phénomène céleste depuis l’Etat de l’Oregon à 5.15’57 »,le conférencier  astrophotographe de métier et sa famille ont fait le pari inédit de traverser d’Ouest en Est les USA en suivant fidèlement le tracé exact de l’ombre de la lune en moins de 29 jours 12 heures 44 minutes, soit le temps d’un cycle lunaire !

 

Mont Jefferson Oregon

.

.

.

 

 

Carhenge

« Road trip » dans l’Amérique profonde, loin des circuits touristiques traditionnels,

Lire la suite

Liberté de peindre ; peindre en liberté

Liberté de peindre ; peindre en liberté
Mescam Marcel
Février 2019

Choisir, choisir ! Eh oui ! Tout est dit. Mais est-ce évident de choisir quand on vous demande de faire un choix parmi la chanson ou le livre que vous auriez aimé écrire ? Non, ça ne l’est pas ! Du moins pour moi. Je vais tout de même triturer mes méninges et en retirer la substantifique moelle pour orienter mes recherches.
Après mûres réflexions je retiens le livre « Paroles » de Jacques Prévert. Des 244 pages écrites par ce merveilleux poète, j’extrais 49 lignes du titre « Pour faire le portrait d’un oiseau » qu’il dédie à Elsa Henriquez*. Je ne retiens que ce texte, mais j’aurais pu en sélectionner d’autres, ou aussi des chansons que j’aime, tant les auteurs de talent sont nombreux. Aujourd’hui c’est celui qui me parle le plus, un autre jour j’en aurais peut-être choisi un différent. Il y a plusieurs textes que j’aurais aimé écrire, c’est un dilemme terrible, mais bon, je me lance dans quelques explications. Aujourd’hui, c’est seulement ce fragment d’écriture qui me parle, me touche le plus. J’ai adhéré dès la première ligne à cette histoire, je me suis laissé embarquer, transporter dans un rêve par ce court récit. Je ne sais pas dessiner, pas du tout peindre, et pourtant, n’ayant pas de toile, je prends une feuille à dessin, déniche une vieille boîte de peinture d’écolier, un pinceau, un gobelet d’eau et je peins une cage à oiseau avec la porte ouverte. J’imagine quelque chose de joli, de simple, d’utile pour un oiseau. Ce travail fini je me dis qu’il me faut aller punaiser cette feuille sur un des arbres de mon jardin. Ceci fait, je retourne à mon poste d’observation dans ma salle de séjour, et je me tiens immobile pour ne pas être repéré. L’oiseau arrive, parfois vite, mais s’en va aussitôt s’il détecte une présence. Je ne suis pas homme à me décourager, je m’arme de patience. Je sais attendre, longtemps s’il le faut. Je rêvasse, imagine l’oiseau qui va peut-être entrer dans la cage. Ça y est ! En voici un ! Une jolie mésange à tête noire est entrée.
Comme conseillé dans le texte, armé de mon pinceau, je m’approche dans le plus profond silence, je ferme doucement la porte, et j’efface un à un les barreaux, sans toucher à l’oiseau. Je prends le temps de faire le portrait de l’arbre, et choisis la plus belle de ses branches pour l’oiseau. Je mets du vert pour le feuillage et essaie tant bien que mal de faire apparaître la fraîcheur du vent et la poussière du soleil dans la chaleur de l’été. C’est beaucoup demander à un néophyte.
Aujourd’hui l’oiseau ne chante pas, ce n’est pas bon signe. Mon tableau est sûrement mauvais, je ne pourrai pas le signer. Dommage ! Mon récit est terminé, il m’a transporté dans un imaginaire où je me suis senti bien. J’en redemande encore. J’aimerais l’avoir écrit, mais rien ne m’empêche de coucher quelques lignes pour m’évader encore dans un monde merveilleux.
—————————————-

Pour faire le portrait
d’un oiseau
À Elsa Henriquez*

Peindre d’abord une cage
avec une porte ouverte
peindre ensuite
quelque chose de joli
quelque chose de simple
quelque chose de beau
quelque chose d’utile
pour l’oiseau
placer ensuite la toile contre un arbre
dans un jardin
dans un bois
ou dans une forêt
se cacher derrière l’arbre
sans rien dire sans bouger…
Parfois l’oiseau arrive vite
mais il peut aussi bien mettre de longues années
avant de se décider
Ne pas se décourager
attendre
attendre s’il le faut pendant des années
la vitesse ou la lenteur de l’arrivée de l’oiseau
n’ayant aucun rapport
avec la réussite du tableau
Quand l’oiseau arrive
s’il arrive
observer le plus profond silence
attendre que l’oiseau entre dans la cage
et quand il est entré
Fermer doucement la porte avec le pinceau
puis
effacer un à un tous les barreaux
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l’oiseau
Faire ensuite le portrait de l’arbre
en choisissant la plus belle de ses branches
pour l’oiseau
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
la poussière du soleil
et le bruit des bêtes de l’herbe dans la chaleur de l’été
et puis attendre que l’oiseau se décide à chanter
Si l’oiseau ne chante pas
c’est mauvais signe
signe que le tableau est mauvais
mais s’il chante c’est bon signe
signe que vous pouvez signer
Alors vous arrachez tout doucement
une des plumes de l’oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.
Extrait de Paroles
De Jacques Prévert
*Elsa Henriquez
Artiste peintre et illustratrice née en Argentine.

Les 40 Glorieuses de la physique moderne (1905-1945)

 

Les 40 Glorieuses de la physique moderne (1905-1945) :

 

par Mr Claude MOTTA

 

 

A la fin du XIXème siècle, Lord Kelvin affirma que la physique était définitivement connue. Seuls quelques points de «détail» resteraient à préciser.

Ernest Rutherford

Des découvertes comme les rayons X et la radioactivité vont pourtant ébranler cette certitude. De la découverte de particules élémentaires n’obéissant à aucune des lois connues va naître une nouvelle physique initiée par Planck et de jeunes physiciens comme Bohr, Pauli, Heisenberg, Schrödinger…. Ils vont ensemble «inventer» la mécanique quantique.

 

En 1905, Einstein publie 4 articles :

. le 1er article, publié en mars, expose un point de vue révolutionnaire sur la nature corpusculaire de la lumière, par l’étude de l’effet photoélectrique. :Sur un point de vue heuristique concernant la production et la transformation de la lumière.

. en mai, Einstein publie un 2nd article sur le mouvement brownien.

. le 3ème article en juin marque sa rupture intuitive avec la physique newtonienne. L’article Sur l’électrodynamique des corps en mouvement s’attaque au postulat d’un espace et d’un temps absolus,  : « l’éther n’existe pas », et « le temps et l’espace sont relatifs » sont ses conclusions. Lire la suite

Le statut du corps en France de 1940 à nos jours

« Le statut du corps en France de 1940 à nos jours »

 

par Isabelle BARS, enseignante agrégée d’EPS en poste au collège de l’Iroise à BREST. 

Entre 1940 et 2020, des ruptures et des continuités se dégagent dans les usages du corps d’un point de vue historique, sociologique et anthropologique.

Un simple coup d’œil à ces 2 pages de magazines  permet de mesurer l’évolution de l’image de la femme entre 1945 et les années 2000.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  •  

I 1940- 1944 LE CORPS REDRESSE

a) contexte sanitaire

En raison des restrictions de tous ordres (alimentaires, chauffage), les autorités estiment que la population française est en mauvaise santé Lire la suite

Conférences du 2nd Trimestre 2018/2019 UTL Morlaix

Conférences du 2nd Trimestre 2018/2019 UTL Morlaix

  • 10 Janvier 2019 à Langolvas  Conf : les eaux littorales de Bretagne sous l’influence d’apports excessifs de nutriments                  par Pierre Aurousseau , président du SCRB
  • 17 Janvier 2019 à Langolvas  Conf :  Coût et conséquences d’une guerre d’indépendance : le cas de l’Algérie            par Anne Guillou, sociologue, romancière
  • 24 Janvier 2019 au ROUDOUR   Conf : La mythologie gréco-latine : un reflet de nous-mêmes           par François Yven, professeurs de Lettres Classiques
  • 31 Janvier 2019 à Langolvas   Conf: Génération 98 : les peintres           par Andrée Porté

 

  • 07 Février 2019 à Langolvas  Conf : Afghanistan : bilan d’une faillite et redéfinition de la géopolitique régionale          par Georges Lefeuvre, anthropologue , chercheur associé à l’IRIS
  • 28 Février 2019 à Langolvas  Conf : Guérisseurs et sorciers finistériens au banc des accusés au 19ème           par Annick Le Douget, greffière er

 

  • 07 Mars 2019 à Langolvas  Conf : « Le statut du corps en France de 1940 à nos jours » par Isabelle BARS, enseignante agrégée d’éducation physique et sportive en remplacement de la conférence initialement prévue « Amazones nomades et mystiques : Isabelle Eberhardt, Alexandra David-Neel,… »         par Yvette Rodallec, professeur de littérature
  • 14 Mars 2019 à Langolvas  Conf : 1905 -1945 : les 40 Glorieuses de la Physique moderne           par Claude Motta, Dr ès Sciences
  • 21 mars 2019 à Langolvas  Conf : Sur la route de l’ombre de la lune : la dernière éclipse de l’Est à l’Ouest des USA(21 August 2017)           par Olivier Sauzereau, astrophotographe
  • 28 Mars 2019à Langolvas  Conf : La pratique chinoise dans le commerce international             par le Général Daniel Schaeffer

Les conférences débutent à 14h00

Programme du 2nd Trimestre 2018/2019

  • 10 Janvier 2019 à Langolvas  Conf : les eaux littorales de Bretagne sous l’influence d’apports excessifs de nutriments                  par Pierre Aurousseau , président du SCRB
  • 17 Janvier 2019 à Langolvas  Conf :  Coût et conséquences d’une guerre d’indépendance : le cas de l’Algérie            par Anne Guillou, sociologue, romancière
  • 24 Janvier 2019 au ROUDOUR   Conf : La mythologie gréco-latine : un reflet de nous-mêmes           par François Yven, professeurs de Lettres Classiques
  • 29 Janvier 2019 Sortie : FEHL : Jean Paul Riopelle et Joan Mithell, peintres du 20ème , « les amants terribles de l’Abstraction »
  • 31 Janvier 2019 à Langolvas   Conf: Génération 1898  Espagne ( 2ième partie ): les peintres           par Andrée Porté , professeur d’espagnol

 

  • 07 Février 2019 à Langolvas  Conf : Afghanistan : bilan d’une faillite et redéfinition de la géopolitique régionale          par Georges Lefeuvre, anthropologue , chercheur associé à l’IRIS
  • 28 Février 2019 à Langolvas  Conf : Guérisseurs et sorciers finistériens au banc des accusés au 19ème           par Annick Le Douget, greffière er
  • 07 Mars 2019 à Langolvas  Conf : « Le statut du corps en France de 1940 à nos jours » par Isabelle BARS, enseignante agrégée d’éducation physique et sportive en remplacement de la conférence initialement prévue « Amazones nomades et mystiques : Isabelle Eberhardt, Alexandra David-Neel,… »         par Yvette Rodallec, professeur de littérature
  • 14 Mars 2019 à Langolvas  Conf : 1905 -1945 : les 40 Glorieuses de la Physique moderne           par Claude Motta, Dr ès Sciences
  • 21 mars 2019 à Langolvas  Conf : Sur la route de l’ombre de la lune : la dernière éclipse de l’Est à l’Ouest des USA(21 August 2017)           par Olivier Sauzereau, astrophotographe
  • 28 Mars 2019à Langolvas  Conf : La pratique chinoise dans le commerce international             par le Général Daniel Schaeffer
  • o4 Avril 2019 : Sortie QUINTIN   (voir sortie du trimestre)

Les conférences débutent à 14h00

 

Reprise des ateliers gratuits du 1er trimestre 2019, au local UTL, 20,rue du Poulfanc à MORLAIX

  • Atelier PHOTO, animé par Jean Le Guillou, Photographe : 1ère séance, le mercredi 9 janvier de 9 H 30 à 11 H 30
  • Ateliers LECTURE 1 et 2
    • Responsable :  Marie Loquet : Mardi 29 janvier à 14 H 30
    • Responsable : Christine Poully : Vendredi 11 janvier à 14 H 30
  • Ateliers ECRITURE 1 et 2
    • Responsable : Marcel Mescam : Mardi 8 janvier à 9 H 30
    • Responsable : Dominique Le Gall : Lundi 7 janvier à 14 H 30
  • Aimons la musique ensemble, avec Annette Manant : 1 lundi du mois à 14 H 00, rdv donné en fin de chaque séance.
  • Ateliers PHILO A-B-C, animés par Yves Marie Le Lay, professeur de Philosophie
    • Atelier  A : Mardi 8 janvier à 14 H 15
    • Atelier B : Mardi 8 janvier à 16 H
    • Atelier C : Mardi 15 janvier à 14 h 15
  •  Atelier BRETON , animé par Bernard Le Bihan, le lundi à 17 H
  • Ateliers Connaissance scientifique A-B, animé par Roger Mével : Mercredi à 14 h 30, en alternance Atelier A/Atelier B

Ateliers Payants du 1er trimestre 2019 – au Pôle Culturel du Roudour

  • Atelier Cinéma par Philippe Cloarec, Enseignant en Cinéma et Audiovisuel – directeur de l’Association « Film et Culture »
    • 1ère séance le lundi 28 janvier de 9 H 30 à 11 H 30
  • Atelier Histoire de l’Art, animé par Sonia de Puineuf, Docteur en Histoire de l’Art 
    • 1ère séance du 2è cycle, le mardi 15 janvier à 14 H 30
  • Atelier Histoire de la Musique, animé par Guillaume Kosmicki, Musicologue : Mercredi 23 janvier à 14 H 30