Coûts et conséquences d’une guerre d’indépendance : le cas de l’Algérie

« Coûts et conséquences d’une guerre d’indépendance : le cas de l’Algérie ». Conférence d’Anne Guillou du 17 janvier 2019

Près de deux millions de jeunes Français ont été appelés en Algérie entre 1954 et 1962 pour « maintenir l’ordre » dans ces trois départements d’outre-
Méditerranée. En réalité, ils durent faire face à une guerre insurrectionnelle qui devait mener à I ‘indépendance de l’Algérie. Après avoir rappelé brièvement ce que fut la conquête de l’Algérie (1830), la « pacification » du territoire, sa mise en valeur et son exploitation, j ‘aborderai les caractéristiques de ce conflit, les forces en présence, les coûts humains et matériels de part et d’autre.
Les dégâts d’un tel conflit seront aussi abordés d’une manière plus intime : pertes physiques, traumatismes sociaux et psychologiques chez les combattants et leur entourage familial. Mon expérience personnelle, vécue en 1960 lors de la mort de mon fiancé, le sous-lieutenant Raymond Messager, sera également évoquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.