DANS LE NOIR de jcls

Dans le noir

jcls

Je me sens vraiment seul, enfermé dans le noir.

Je ne peux me lever, pas question de m’asseoir.

Je m’ennuie à mourir, personne ne m’écoute.

Qui m’ouvrira la porte, qui m’ôtera d’un doute ?

 

La société rejette qui s’écarte du groupe.

Haro sur le soldat qui n’est plus dans la troupe.

Elle bannit, elle combat, exécute ou malmène

D’un même mouvement tous les humains qui gênent.

 

Je n’ai pas fait de mal, j’ai même été honnête

J’ai parfois essayé d’oublier d’être bête.

Cela n’a pas suffi car tout est effacé.

Lors du dernier soupir, le ressort s’est cassé.

 

Je suffoque et j’enrage, puis-je sans offenser

Avoir une autre chance et tout recommencer ?

La mort est éternelle, revenir je ne peux ?

Inutile d’insister pour un ultime vœu ?

 

J’ouvrirai grands les yeux et pour tuer le temps

J’écrirai jour et nuit, j’éclairerai l’instant.

Quoi ? Le livre de ma vie a scellé mon destin ?

À la dernière page est inscrit le mot fin ?

 

Je ferai de vieux os, j’aurai, ne vous déplaise,

L’éternité pour moi, j’y serai à mon aise.

Je suis triste c’est vrai mais n’ai pas de rancune.

Je rêverai d’étoiles, de soleil et de lune.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.