Les lectures d’Annette de février 2017

Titus n’aimait pas Bérénice

 

de Nathalie Azoulai

 

Titus quitte Bérénice. Horrible chagrin. Il faut qu’elle trouve le moyen de survivre. Elle se plonge dans les alexandrins de Raine qui est  » le supermarché du chagrin d’amour ». Bérénice veut le comprendre : elle décide de commencer par le commencement. Et voici la vie de Racine décrite par le narrateur. Il vit sous nos yeux : ses pensées, ses sentiments, son évolution, ses états d’âme nous sont contés. P 206 :Racine « déteste le temps parce qu’il use l’amour et le chagrin d’amour ».

Et le temps dans ce livre tient une grande place, même si parfois, et ce fut mon cas, il est difficile de s’y retrouver.

Cette lecture : une véritable délectation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.