Les guerres balkaniques : prélude à la Grande Guerre par J-P Rivenc

jp-rivencLes guerres balkaniques : prélude à la Grande Guerre

par Jean- Pierre Rivenc, professeur d’histoire à l’IUFM Quimper

En octobre 1912, Ouest Eclair titre à propos de la guerre dans les Balkans : « l’Europe sera-t-elle entraînée dans le conflit ?  La réponse viendra 2 ans plus tard. « Répétition générale » par bien des aspects de la 1ère Guerre mondiale, les guerres balkaniques furent également la matrice des conflits ultérieurs.

1 Les forces en présence et les enjeux du conflit

a) La péninsule des Balkans : délimitation géographique

1815_europeau Sud-Est de l’Europe, doit son nom au massif montagneux qui la traverse. Elle est délimitée par l’Adriatique, la mer Égée, la mer Noire et au nord, le Danube et son affluent, la Save.

b) les «puissances» en Europe

L’Angleterre, la France, la Prusse (puis l’Empire Allemand), l’Autriche et la Russie dominent le continent européen.

c) l’Empire Ottoman

qui s’est construit entre 1300 et 1700  , a laissé une grande autonomie aux peuples sous son contrôle.(auto-administration).
carte-ottomanL’Empire — surnommé «La grande Porte» mais aussi «l’homme malade de l’Europe» par l’empereur russe Nicolas Ier,en raison de sa faiblesse financière ( absence de vrai budget, irrégularité des rentrées fiscales), entre en phase de décomposition au XIX ème siècle et devient la proie des grandes puissances.

d) les prétentions de 3 puissances sur la zone
  • l’Angleterre a pour impératif de contrôler la route des Indes, donc de la Méditerranée
  • la Russie veut accéder à la Mer Méditerranée en prenant appui sur les populations orthodoxes et sur le panslavisme
  • l’Autriche -Hongrie veut contrôler la basse vallée du Danube pour accéder aux Détroits (chemin de fer)
e) les étapes du démembrement de l’Empire Ottoman en Europe et la montée des nationalismes

La Serbie
Une première révolte des Serbes dirigée par Georges Petrović, surnommé Karageorges a lieu entre 1804 et 1813. . Echec.
Une seconde révolte a lieu en 1815, sous la conduite de Miloš Obrenović,  aboutit à l’autonomie de la Serbie. Miloch Obrenovitch est élu Prince de Serbie en 1818, et reconnu Prince héréditaire par l’Assemblée Nationale Serbe en 1827.
En 1878, le Congrès de Berlin accorde son indépendance à la Serbie et, en 1882, le prince Milan IV Obrenović devient roi de Serbie.
La Grèce
La guerre d’indépendance grecque(1821-1829) se déroule dans le Péloponnèse et autour d’Athènes. I avec des combats en Épire. La victoire finale est  obtenue grâce au soutien des grandes puissances, France, Royaume-Uni et Russie, les futures« Puissances Protectrices » du jeune royaume grec . Afin de ménager encore l’Empire ottoman, la Conférence de Londres de 1830 fixe le territoire du nouvel État. : le Péloponnèse, une partie de la Roumélie, quelques îles proches du continent comme Égine ou Hydra et une partie des Cyclades.
-L’Insurrection de la Bosnie-Herzégovine en 1875–1878
Une révolte paysanne aboutit au final à une guerre serbo-turque de 1876-1878 qui s’étend à d’autres régions des Balkans (Insurrection bulgare d’avril 1876, Guerre russo-turque de 1877-1878)
Le traité de San  Stefano, qui met fin au conflit russo-turc, (indépendance complète de la Roumanie et de la Serbie, création d’une Grande Bulgarie, autour de Sofia) est remis en cause par les autres puissances européennes et Bismarck réunit en 1878 une conférence à Berlin qui redessine la carte des Balkans : les chancelleries s’accordant, pour mettre à la tête des états de la zone, des roi issus de la noblesse européenne de 2nd rang.
un regain de tensions au début du 20ème siécle
a) la constitution des grandes alliances
b) les rivalités entre les états nouvellement créés (enjeux territoriaux)
c) l’arrivée au pouvoir des «Jeunes Turcs» dans l’Empire Ottoman
d) l’annexion par l’Autriche en 1908 de la Bosnie-Herzégovine, rompant le statu quo avec les Russes
e) intervention militaire de l’Italie contre l’Empire Ottoman : la Libye annexée en 1903

2 les Guerres Balkaniques

Destiné à se protéger à la fois de l’Empire ottoman comme de l’Empire austro-hongrois, les états balkaniques crée une ligue balkanique, alliance en vue de dépecer les restes de l’empire ottoman en Europe.
balkan-vavant-guerres_balkaniques_-_situation_avant_1912Ces nouveaux états ont été équipés militairement par les industries militaires de l’Europe (Schneider, Krupp,…)

A)les Guerres

1ère Guerre
 Les coalisés attaquent en octobre 1912 à l’initiative du Monténégro. Ils sont partout vainqueurs à la surprise générale. Les Serbes entrent en Macédoine, les Grecs à Salonique, les Bulgares en Thrace ou ils ne sont arrêtes qu’à 30 kilomètres de Constantinople.
Une conférence à Londres, réunie dès la fin de l’hiver 1913, aboutit notamment à la création de l’État d’Albanie mais ne règle pas le sort d’une large bande occupée conjointement par les armées alliées.800px-guerres_balkaniques_-_situation_apres_la_premiere_guerre
2nde Guerre
 Tant et si bien que, les armées bulgares toujours sur le pied de guerre attaquent la Serbie (28-29 juin 1913) ex-alliée, au sujet de la Macédoine. Mais les ambitions bulgares inquiétant les autres États  se heurtent à l’armée serbe, mais aussi aux armées de la Grèce, du Monténégro, de la Roumanie et même de la Turquie qui en profite pour récupérer Andrinople. La Bulgarie demande l’armistice et se tient une conférence à Bucarest:

le Traité de Bucarest, 10 août 1913

– La Serbie accroit son territoire d’un tiers vers le sud et partage avec le Monténégro le Sandjak de Novi-Bazar.
– La Bulgarie n’annexe que l’Est de la Macédoine et une partie de la Thrace, .
– La Grèce annexe Salonique et la Thrace occidentale
– La Roumanie annexe la Dobroudja méridionale
– L’Albanie indépendante créée par la Conférence de Londres, sous protectorat commun de l’Autriche-Hongrie et de l’Italie.

guerres_balkaniques_apres_traite_de_bucarest – La Turquie perd tous ses territoires européens, sauf la Thrace orientale avec Andrinople et Constantinople et les Détroits.les-balkans-de-duroselle

B) la préfiguration de la 1ère Guerre Mondiale

b1 évolution de l’Art militaire
– la mitrailleuse, arme de l’avenir pour contenir les charges de cavalerie ou d’infanterie
– guerre de tranchées (barbelés)
– 1er pas de l’aviation (observation, bombardement)
– importance de l’artillerie : feu roulant pour permettre l’offensive des troupes
b2 les conséquences sur les populations
– mobilisation très importante des populations (équivalent à la Grande Guerre) près de 10% de la population
– les hommes à la guerre, les femmes au travail
– des pertes massives en combattants : près de 15 % des effectifs
– une fuite massive des populations (estimation 110 000 «slaves», 100 000 grecs, 220 000 «ottomans ) , des atrocités commises par tous les belligérants
– une épuration ethnique

.
Le 28 juin 1914, de Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine partira l’onde de choc qui déclenchera par le jeu des alliances la 1ère Guerre Mondiale.
Progressivement, ces états vont entrer dans le conflit mondial et près de la moitie du territoire balkanique sera le théâtre d’opérations militaires jusqu’en 1918 : soit 6 années de guerre pour les populations du Nord des Balkans.

.1910_peoples………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Réf : CY-J2016XII02

les-guerres-balkaniques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.