Pourquoi j’ai mangé mon père

Pourquoi j’ai mangé mon père

de Roy Lewis

pourquoi-jai-lange-mon-pere_Pendant le pléistocène(- 1 millions d’années avant J-C), Edouard, le père, le génial inventeur qui entre autres donne le feu à la famille : autoritaire et social
L’oncle Vania  est contre le progrès : il se réfugie toujours dans les arbres et est très remonté contre son frère Edouard.
Ernest, le fils est le narrateur. Il a 4 frères : Alexandre, Tobie, Oswald et le petit dernier William.
Les femmes : Mathilde, la mère, les filles , les tantes et Griselda, l’épouse d’Ernest.
Le livre joue sur l’anachronisme entre l’époque décrite et le langage à la précision scientifique du XXème siècle, ce qui provoque une sensation d’ambiance pleine d’humour.
La lutte de l’homme pour sa survie. Il vit de chasse mais les animaux aussi et l’homme ne sort toujours pas gagnant.
Les merveilleuses découvertes d’Edouard, les progrès qu’elles permettent ne sont pas toujours sans danger, mais il n’en a cure.Les fils sont plus circonspects. Allusion transparente à la puissance nucléaire, au « feu atomique  » qui a détruit Hiroshima, comme le précise Vercors dans sa préface.
Si le livre est drôle, il est néanmoins très documenté sur l’homme et ses origines. La postface  le présente comme un récit à trois dimensions :
– celle d’un roman d’aventures quasi picaresque
– celle d’un exposé documentaire
– celle d’une parabole en forme de fable allégorique.

Sa lecture est un vrai bonheur que vous avez peut-être déjà vécu(traduction française en 1990)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.