Le chemin de Maria Mens-Casas Vela

Le chemin

 de Maria Mens-Casas Vela

Les fantasmes d’ailleurs peuplant les rêves des hommes

C’est un appel muet que nous lance le chemin.

Il est devant notre porte, nous attirant au loin,

Grimpe sur les montagnes, s’égarant dans les sommets,

S’étire à l’infini sur d’exotiques royaumes,

Cultive nos espoirs et ignore notre chagrin.

Car les chemins sont faits pour fuir et découvrir,

Ou enfin revenir, se retrouver enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.