Les cœlacanthes

sciences.la-recherche-du-mysterieux-coelacanthe-par-100-m-de-fond« L’évolution, la biologie et le comportement des cœlacanthes »

par Gaël Clément , Professeur en Paléontologie au Muséum national d’Histoire Naturelle

 

 

Les cœlacanthes ne furent longtemps connus que comme un groupe de spécimens fossiles largement représentés dans les alluvions du Dévonien au Crétacé, avec une apparente extinction à la fin de l’ère secondaire. La découverte des premiers fossiles fut l’œuvre de l’ichtyologue Louis Agassiz, en 1832. Dès 1829, il projeta de publier ses conclusions dans « Recherches sur les poissons fossiles » (paru en cinq volumes entre 1833 et 1843), où les cœlacanthérés sont mentionnés pour la 1ère fois.
Lire la suite

24 – 02 – 2015 Garce d’Etoile d’Hervé Bellec

GARCE D’ETOILE – Saint Jacques de Compostelle

garce d etoile d’HERVE BELLEC
Fut-ce défi ? Appel de l’aventure ? Quête d’absolu ? Nostalgie, chez cet amoureux du Moyen-Âge, de l’extraordinaire épopée qui emporta durant des siècles, sur les grand-routes de l’Europe, les pèlerins à la coquille ?Hervé Bellec cite chacune de ces raisons, sans en privilégier aucune, se défiant par tempérament des trop commodes simplifications. Ce qui est certain c’est que par ce beau jour du 25 août, il abandonne son comptoir de la place Guérin à Brest et, le bourdon au poing, pose ses pas dans celui des “jacquets” d’autrefois, dont il va pratiquer au plus près le rude rituel.

 

 

 

« 1700 kilomètres parcourus en deux mois, les pieds vite martyrisés par les cailloux des chemins et les yeux obstinément fixés sure l’étoile. Servi par une langue truculente, un style taillé à facettes, naïf, extravagant, âpre, frémissant, poétique, ce très sincère et minutieux journal de bord a le bonheur et les bonheurs d’invention d’un roman réussi. » Jean-François Coatmeur

 Ce livre, loin de faire l’unanimité au sein du groupe a suscité une discussion que les participantes ont trouvé enrichissante

la violence dans les villages finistériens au 19ème – Annick Douget

LA VIOLENCE DANS LES VILLAGES FINISTERIENS AU 19ème SIECLE (1815-1914)

ANNICK DOUGETpar Annick Le Douget , greffier au Tribunal de Quimper

 

A partir des archives judiciaires du XIXème siècle, l’analyse des différentes formes de violence tant au sein des familles que dans le village permet de dresser une typologie des violences qui sont «remontées» jusqu’à l’appareil judiciaire étatique, de souligner des caractéristiques propres au Finistère, de voir l’évolution du monde rural face au contrôle de la violence.

Elle est aussi une manière de pénétrer au coeur de la société rurale finistérienne afin de lui rendre tout son relief

1) Typologie des violences observées

Lire la suite

La RUSSIE de Poutine

 la Russie de Poutine 

par Alain Colas, chargé d’enseignement à l’UBS

.gfédé russie

Brefs rappels historiques
– Pierre 1er(1682-1725), au prix d’une longue guerre avec la Suède, obtient un accès à la mer Baltique ; il fait construire Saint Petersbourg qui devient la nouvelle capitale, symbolisant ainsi l’ouverture du pays vers l’Europe. Une puissante industrie métallurgique, la première d’Occident à l’époque, est édifiée dans l’Oural et permet de soutenir l’effort de guerre. Catherine II (1762-1796), autocrate éclairée, achève la conquête des steppes situées au bord de la Mer Noire après avoir défait l’empire ottoman et le khanat de Crimée et repousse vers l’ouest les frontières de l’empire russe grâce au partage de la Pologne. L’actuelle Ukraine et la Russie Blanche (Biélorussie) sont désormais entièrement en territoire russe. Durant toute cette période, les cosaques occupent progressivement la Sibérie et atteignent l’océan Pacifique en 1640.
Depuis Pierre Le Grand, qui le premier a ouvert la Russie vers le monde occidental, le débat entre Occidentalistes et Slavophiles sur une expansion vers l’Ouest ou vers l’Est perdure encore…
gorbatchev– M Gorbatchev arrive au pouvoir en 1985 en prenant la tête du PCUS avec la volonté de réformer le régime pour combattre la stagnation économique et les reliquats du stalinisme, mais ses réformes donnent des résultats plutôt mitigés. La perestroïka (restructuration économique) n’a pas atteint les objectifs escomptés ayant aggravé les pénuries de biens de consommation et les inégalités sociales entrainant un mécontentement populaire, tandis qu’une démocratisation du régime, amorcée avec la glasnost (transparence), déclenche des conflits inter-ethniques et la montée des nationalismes, mal perçus par les Russes.En Août 1991, un putsch tente d’écarter Gorbatchev. Son échec précipite celui de l’URSS qui disparaît fin 1991.
– Le premier président de la nouvelle Russie,Boris Etsine et son 1er ministre Gaïdar donnent une inflexion libérale getsineau régime en appliquant une « thérapie de choc ». Le fonctionnement de la société russe qui abandonne le socialisme est profondément bouleversé et mène à l’enrichissement d’une minorité (oligarques ), au déclin de l’outil économique, à l’affaiblissement de l’État fédéral et à une chute catastrophique du niveau de vie des Russes.
Au niveau économique, la planification dirigiste et centralisée de l’économie a été abandonnée sans transition au profit d’un mode de fonctionnement s’inspirant des thèses libérales des économistes de l’Ecole de Chicago Les moyens de production ont été en grande partie privatisés, dans des conditions souvent obscures. La réorganisation rapide de l’appareil économique combinée avec les effets de l’éclatement de l’URSS ont provoqué au cours des années 1990 un effondrement de l’économie( avec une inflation galopante et un chômage important) Lire la suite